Culture et vinification

Dynamisation de bouse de corne

 

Pour que le terroir s'exprime dans les fruits de la vigne, il faut qu'il soit vivant. A la moindre agression: retournement excessif de la terre, produits chimiques, la vie qui peuple les sols est atteinte, la flore diminue, les parfums disparaissent. La vigne n'est plus cette plante merveilleuse qui, seule parmi toutes, sait nous communiquer le goût de la terre, des pierres et de l'air; elle n'est plus qu'une machine à produire.

Le respect de la vie, celle de notre terroir, est le principe fondamental de notre travail de vigneron.

En vertu de ce principe, par exemple, nous ne pratiquons que des labours modérés et nous laissons s'installer dans les vignes, dans une certaine mesure, une flore vivante, naturelle et variée qui sert de support à toute une vie microbienne et animale. La concurrence ainsi exercée incite les vignes à s'enraciner plus profond au coeur du terroir. Elle limite leur vigueur ce qui les rend beaucoup moins sensibles à toutes les maladies. Les traitements phytosanitaires peuvent ainsi être effectués avec des produits naturels employés à des doses très réduites.

Chaque parcelle est vinifiée et élevée séparément. Du fait de la faiblesse des rendements, les vinifications peuvent être conduites en douceur sur des raisins très concentrés. L'assemblage n'est effectué qu'au terme de 24 mois d'élevage en barriques.

.